EDITO
L'arbre champêtre s'impose comme un large conciliateur, à la charnière entre économie, agronomie et environnement, entre production agricole et protection de la nature, puisqu'il est lui-même à la fois grand producteur et grand protecteur de son environnement, à la fois outil de production et outil d'aménagement durable. Il incarne naturellement le changement de paradigme auquel notre société ne pourra déroger : produire plus,  tout en confortant les ressources et les équilibres vitaux. Il s'agit de reconsidérer l'arbre à sa juste valeur, comme un levier indispensable au développement durable des territoires, et non plus comme une variable de compensation ou de mystification des atteintes que nos activités infligent aux milieux et à aux paysages.
L'arbre champêtre sous toutes ses formes, par sa polyvalence et sa transversalité, présente une opportunité inconsidérée pour atteindre les objectifs croisés que requiert la viabilité des territoires et des agricultures, en fédérant toutes les parties concernées par ces enjeux. L'arbre peut satisfaire tout le monde, à condition de s'en approprier la connaissance et les techniques et d'en permettre le développement : un vaste chantier collectif que l'on ne pourra repousser continuellement, que ce soit dans le cadre du verdissement de la PAC, de la requalification de la trame verte et bleue, du bon état des masses d'eau, du paquet climat énergie et du maintien d'une productivité optimale.




Le DVD AGROFORESTERIE - Enjeux et perspectives a été produit et réalisé par AGROOF grâce au soutien de L'Association Française d'Agroforesterie, La Fondation pour le Progrès de l'Homme (FPH), Mission DAR du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, Le Fond Social Européen et la Bergerie Nationale de Rambouillet, Jardin BiO', Fédération Nationale des Chasseurs, L'Association Française des Arbres et Haies Champêtres, MILPA FILMS.

"évènements marquants du mois"

"Rencontres"

2011 : Année Internationale de la Forêt
et de l'Agroforesterie

Et si l'arbre de l'année était un arbre hors forêt ? Un arbre agroforestier qui protège les cultures, héberge les auxiliaires, fertilise les sols, crée un microclimat, produit du bois raméal fragmenté, élimine les excès de nitrates, forme des corridors de biodiversité stocke durablement du carbone., etc.

Faites labellisez vos interventions sur l'agroforesterie !




Colloque de restitution du programme  "Action publique, Agriculture et Biodiversité"
A Rennes du 5 au 7 avril 2011 - Inscription gratuite et obligatoire -
En savoir plus...
Le chiffre du mois : 160 millions
C’est le nombre d’hectares de terres arables dans le monde qui sont recouvertes à plus de 50 % par des arbres. Selon le Centre mondial de l’Agroforesterie, basé à Nairobi, ces terres bénéficient de la synergie entre agriculture et forêt. Sur les 5 milliards d’hectares de surface agricole utile (SAU) que compte la planète, plus d’un milliard présenterait un couvert forestier supérieur à 10 %. L’organisme de promotion de l’agroforesterie souhaite profiter de l’année 2011, décrétée année internationale la forêt par l’ONU, pour faire parler de sa cause. Il estime que 2011 se situe dans un tournant, marqué par le ralentissement du rythme de déforestation dans le monde et par la prise de conscience de la protection de la forêt, notamment au niveau des questions climatiques et de biodiversité.  Source : Lettre des agriculteurs de France n° 431 

Visite de l'exploitation de François Gardey de Soos
Le 5 avril 2011 - 14 heures à Laure Minervois (Aude)  - Inscription obligatoire - Invitation à télécharger sur le site du GRAB.



Retour sur les 3èmes Rencontres Internationales de l'Agriculture Durable du 28 janvier 2011
Accéder au compte rendu...
Lancement du réseau national de correspondants AFAF
Créée pour assurer une représentativité à tous les niveaux et participant chaque jour à la prise en compte de l'agroforesterie à l'échelle nationale, l'AFAF souhaite élargir ses niveaux d'action localement. A ce titre nous souhaitons nous associer à toutes les personnes volontaires pour mener les démarches nécessaires au développement local de l'agroforesterie. N'hésitez pas à nous contacter : racines.cimes@gmail.com



Le voyage d'étude 2011 sur les dehesa et autres formes agroforesteries traditionnelles en Extrémadure (Espagne) se concrétise  En savoir plus...



"recherche et développement"
Deux appels à propositions de Recherche du Ministère en charge de l'écologie :

1 - « Paysage et Développement Durable » -
Date limite de dépôt des propositions : 11 mars 2011 à 17h -
En savoir plus...

2 - « Continuités écologiques dans les territoires ruraux et leurs interfaces » - Date limite de remise : 4 avril 2011 - 17 h - En savoir plus...



L'AFAF recrute - Afin de mener à bien ses missions sur deux programmes de recherche ANR dans lesquels l'AFAF est partenaire, un appel à candidature est lancé.  En savoir plus...



"Actualités audio-visuelles"
A LIRE...
Mais où sont les abeilles en ce moment ? Et si l'agroforesterie était une partie de la réponse...  En savoir plus...

Agroforesterie et carbone - En savoir plus...

Boiser les zones de captage d'eau potable : un défi écologique porteur d'avenir - Lire la suite sur  Actu-Environnement

L'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture parle d'agroforesterie - En savoir plus...

Agroforesterie en Suisse - Parmi les résultats de leur programme : Les arbres disparaissent à vue d'oeil du paysage suisse... L'agroforesterie peut combattre cette tendance. En savoir plus...

La région de Chemillé (49) se chauffe au bois de bocage - Lire la suite sur  Campagnes et Environnement

En 2011, l'Année de la chauve-souris coïncidera avec l'Année internationale des forêts organisée par les Nations Unies  - En savoir plus...



Manuel sur la santé des forêts
Le Département de la santé des forêts (DSF) du ministère de l’Agriculture et l’Institut pour le développement forestier (IDF/CNPF) viennent de publier un manuel sur la santé des forêts. Cet ouvrage de référence rassemble l’information la plus récente dans le vaste domaine de la santé des forêts et bénéficie d’une iconographie exceptionnelle totalement inédite (plus de 1 000 photos, graphiques, dessins au trait...). Il est conçu pour devenir l’outil pratique indispensable de tout gestionnaire forestier, aussi bien que pour faire partie intégrante de la bibliothèque des étudiants ou des amateurs et observateurs de la nature.
En savoir plus...


Les arbres-têtards, un patrimoine naturel inestimable, une promesse d’avenir
Arbre des montagnes, des plaines et des collines, arbre des villes et des champs, redevenus arbre ou gueule vieillissante, ces sculptures paysannes sont un patrimoine précieux à plus d’un titre, hérité de l’idée géniale de récolter plusieurs fois le houppier d’un même arbre, au cours de sa vie.
Si l’arbre peut s’épanouir en paix et se développer "en port libre", sa culture par une taille régulière accroît considérablement ses performances en termes de productivité (fortes réitérations de branches, plusieurs fois renouvelées) et en termes de longévité. Monuments végétaux de notre passé paysan, les trognes, associées aux innovations techniques dont nous disposons, sont un gage d’avenir encore impensé.
En savoir plus...



A VOIR ...


« Pollen » Disney s'intéresse aux pollinisateurs
Sortie au cinéma le 16 mars 2011 En savoir plus...


Huile d’argan: succès en Europe, raréfaction au Maroc
L'huile d'argan est devenue la star des instituts de beauté occidentaux. La demande européenne a explosé, pour le bonheur des coopératives marocaines. Mais en raison de la désertification, l’arganier est en voie de disparition... En savoir plus...




Toujours d'actualité...







Cette lettre d'information à très large diffusion a vocation à faire le pont entre tous les acteurs investis et intéressés au développement de l'agroforesterie sur tout le territoire national. Aussi n'hésitez pas à nous communiquer toute information locale, régionale et nationale qui vous semble pertinente pour une diffusion dans nos réseaux. racines.cimes@gmail.com

POUR S'inscrire à la lettre d'information, CONTACTER :  racines.cimes@gmail.com